Montpellier, Marseille, Bassin d'Arcachon, Bordeaux
+33 06 86 73 29 48
armelle@cocottemijote.fr

Comme une soupe pho au bœuf, inspiré du bouillon gourmand vietnamien

Comme une soupe pho au bœuf, inspiré du bouillon gourmand vietnamien

Entre les fêtes de fin d’année cela fait du bien de faire une petite pause dans la course des repas de Noël sans pour autant que cela soit fade et insipide. La soupe phở (qui se dit -feu-), ce plat traditionnel Vietnamien est à la fois léger, sain, délicieux et généreux. Il va réchauffer le corps tout en lui offrant équilibre et réconfort !

Ici c’est une inspiration car j’ai ajouté des éléments (carottes, petits pois, champignons) et je n’avais pas tous les ingrédients comme les pousses de soja, la citronnelle mais je vous l’indiquerai quand même dans la recette car si vous pouvez l’ajouter c’est quand même mieux. Et vous aussi vous pouvez faire votre bouillon inspiré de la soupe phở avec ce que vous avez dans le frigo !

Il vous faut

Pour 4 personnes

  • 300gr de viande de bœuf maigre
  • 1 morceau de gingembre 2 à 3 cm
  • Epices : 1 badiane (anis étoilé), 1 bâton de cannelle, 3 clous de girofle
  • 1 oignon
  • 1 bouillon de cube de boeuf
  • 1 citron vert
  • 1 bouquet de coriandre
  • 2 oignons nouveaux
  • 250gr de nouilles de riz
  • 100 gr d’haricots Mungo (appelé aussi germes de soja)
  • Facultatif : 4 CS de Nuoc-Mâm et quelques cacahouètes

J’ai rajouté 1 carotte, 150g de petits pois surgelés, 6 champignons de Paris

La cuisine

Commencer par le bouillon, mettre 2L d’eau à bouillir dans une grosse casserole ou un faitout. Une fois que l’eau bout, rajouter le bouillon de cube, la badiane, le gingembre, les clous de girofle piqués dans l’oignon, le bâton de cannelle C’est ici que j’ai rajouté les légumes coupés en fines lamelles. puis laisser mijoter1 pendant 15 bonnes minutes. Mais il ne faut pas que cela bout sinon cela il perdrait ces qualités nutritives !

Pendant ce temps, couper le bœuf en très fines lamelles. Faire cuire les pâtes de riz comme indiqué sur le paquet. Bien rincer pour qu’elles ne collent pas. Ciseler la coriandre et l’oignon nouveau.

Dans quatre grands bols, verser une cuillère à soupe de Nuoc-Mâm, si vous aimez cela, répartir les pâtes de riz, les lamelles de bœuf cru, et y verser le bouillon brulant (en évitant de mettre les épices comme la badiane, les clous de girofle…) avec les légumes. Le boeuf va cuire grâce au bouillon. Répartir les petits haricots mungo sur le coté, parsemer d’oignons, coriandre, cacahouète et du jus de citron vert.

1 : Mijoter = petites et fines bulles éparpillées / Bouillir = grosse bulles qui éclaboussent 

Le tour est joué !

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *